Que faire à l’Alpe d’Huez pendant un week-end hivernal ?

Que faire à l’Alpe d’Huez pendant un week-end hivernal ?

Si l’été, l’Alpe d’Huez connaît son heure de gloire grâce à ses célèbres 21 virages, lorsque la station se pare d’un manteau neigeux l’hiver, c’est la Sarenne qui est mise en lumière. Cette piste de ski rentre même dans l’Histoire car il s’agit de la piste noire la plus longue d’Europe avec ses 16 km de descente. Décidément l’Alpe d’Huez, que ce soit sur un vélo ou sur des skis, est un monument.

L’Alpe d’Huez, une terre de randonnée

En tant que voisin, nous connaissons bien la station et surtout ses lacs inférieurs et supérieurs l’été pour les avoir parcourus à plusieurs reprises, mais arpenter la station l’hiver c’est en découvrir une nouvelle facette. En effet, l’hiver on sillonne ces lacs en ski de fond ou en raquettes dans un décor totalement différent et c’est ce que nous avons fait avec notre guide de moyenne montagne, Fabrice.

A 2 700m d’altitude, nous avons longé le lac du Milieu avant de rejoindre le lac de Balme Rousse en passant par celui de Laffard et le tout sous un ciel bleu radieux. Avec un vent digne d’une ascension alpine, notre balade en raquettes nous a permis d’en apprendre un peu plus sur la passion de notre guide pour la montagne après une reconversion professionnelle et un changement de vie à 180°. Après avoir passé une partie de sa carrière dans le milieu pharmaceutique, l’appel de la montagne fut plus fort pour notre plus grand bonheur, car nous avons pu partager ce moment avec lui et apprendre la formation des plaques à vent qui engendrent les avalanches.

Seuls au monde, nous avons profité d’un coin isolé du vent pour casser la croûte et déguster le délicieux génépi de Fabrice, qui vaut vraiment le détour mais dont la recette est restée secrète.

Suite à cette dégustation, il est déjà l’heure de rebrousser chemin jusqu’à la télécabine pour regagner la station.

L’Alpe d’Huez, un domaine skiable gigantesque

Si nous avons arpenté une partie de la station en raquettes, nous avons également profité du domaine skiable avec un autre super guide répondant au nom de Philippe. Cette fois-ci sur des skis, nous dévalons quelques pistes : “Loup blanc”, “Agneaux”, “Les Begers” (vous remarquerez qu’il y a une thématique quand même !) n’ont plus de secrets pour nous, tout comme l’entrecôte du restaurant d’altitude Le Signal 2108. C’est pas tout ça mais le ski ça creuse et rien de tel qu’une belle terrasse ensoleillée pour se requinquer. Le Signal 2108 est composé de deux étages, un premier niveau où se trouve un snacking pour les gens pressés de retourner skier et au second, un restaurant où des plats plus savoureux les uns que les autres se succèdent. Les plats proposés sont gourmands et variés, il y en a pour tous les goûts allant du burger à la salade ou d’une belle pièce de viande à un joli morceau de poisson, le tout dans un cadre convivial.

On peut même admirer les futurs champions de ski s’entraîner sur les pistes juste en dessous de la terrasse. Etant donné que notre niveau de ski n’égale pas celui des prochaines graines de star, nous restons sur le bas du domaine, principalement constitué de pistes vertes et bleues, et le jour où Coralie skiera comme Tessa Worley, on pourra monter progressivement sur les pistes rouges et noires se trouvant sur la partie haute du domaine de l’Alpe d’Huez. En attendant on déboule sur “Taburle” et “Chez Roger” beaucoup plus soft pour nous et les oreilles des autres skieurs.

Nous profitons de cette découverte des pistes pour faire une halte à 2700m afin de partir à la conquête de l’Amérique, ou plutôt de la grotte de glace au thème de la bannière étoilée. Des œuvres nous attendent à tous les coins, et il nous a fallu passer plusieurs fois à certains endroits pour se rendre compte des détails de certaines sculptures !

L’Alpe d’Huez, une station à la vue spectaculaire, sur terre comme dans le ciel

Si on ne souhaite pas skier sur des pistes rouges et noires, rien ne nous empêche d’atteindre le Pic Blanc à 3 300m d’altitude, le point culminant de la station.

De là haut, nous pouvons admirer 1/5ème du territoire français et on peut vraiment affirmer qu’on se sent tout petit face à cette immensité de montagnes aux sommets enneigés. Avec une vue à 360° sur les Alpes, on prend un énorme bol d’air car le vent y est régulièrement présent mais on peut tout aussi bien profiter de cette vue bien au chaud dans l’Abeille de l’île au soleil.

Dit comme ça, on se croirait partir vers les tropiques mais il n’en est pas question ici, non nous parlons d’un avion jaune voguant dans les airs de l’Alpe d’Huez. Cet avion à la couleur du soleil est piloté d’une main de maître par Jacques qui fait découvrir la station sous un autre angle aux touristes adeptes de sensations aériennes.

Il est également instructeur pour les novices du pilotage qui souhaitent apprendre à maîtriser cet engin sur un terrain enneigé. N’hésitez pas à aller rendre visite à Jacques et sa femme Jacqueline (c’est deux là étaient fait pour se rencontrer !) pour passer un agréable moment dans l’abeille de l’Alpe.

Autrement pour admirer la station d’un peu plus haut mais plus bas que dans l’Abeille et que le Pic  Blanc, il vous reste l’option de la grande roue installée au niveau du centre commercial des Bergers.

Pour sa première année, la grande roue a pris place au cœur de la station pour le plus grand bonheur des petits comme des grands enfants.

 

Un Escape Game au cœur de l’Alpe D’huez

Et si cette ambiance bon enfant ne vous quitte plus, direction le palais des sports et des congrès pour partager un moment entre amis ou en famille à débusquer un américain blessé à la suite d’ un crash d’avion en Oisans lors de la seconde Guerre-Mondiale. Non, il ne s’agit pas du dernier film primé du Festival de la comédie de l’Alpe d’Huez mais d’un Escape Game ! Immersion totale dans cette partie car on est vite pris au jeu grâce notamment au « game master » qui prend son rôle très au sérieux et nous, la partie très à cœur. En effet, le palpitant est à son maximum à certains moments et la pression du jeu retombe lorsque notre camarade blessé sort enfin de sa cachette signifiant la fin de la partie. “Mayday” est davantage conseillé entre amis ou pour une famille avec des adolescents mais l’Escape Room de l’Alpe d’Huez possède une deuxième salle plus adaptée pour une famille avec des enfants : la ski room. Pour passer un agréable moment, ne réfléchissez plus et foncez-y !

Un instant de détente au Spa des Grandes Rousses

Pour se remettre de nos émotions et de nos efforts sur les pistes de ski, quoi de mieux qu’un bon spa où la détente tient le premier rôle. Au Spa des Alpes de l’hôtel Grandes Rousses, nous profitons des installations proposées pour se prélasser : sauna, hammam, piscine compartimentée avec différents types de jets… on teste tout et on profite même d’une expérience inédite : le bar à bains.

2 mots qu’on adore (bar et bain) associés ensemble ne peuvent donner qu’un moment inoubliable et en effet, plonger dans une baignoire en cuivre remplie d’eau chaude et de sels relaxants reste très appréciable. La partie bain c’est fait, pour celle du bar, rien de plus simple qu’une planche de bois posée sur les rebords de la baignoire avec un mini plateau de charcuterie et de formage et le plus important un cocktail. Cette expérience multisensorielle est à découvrir car nos sens sont mis à contribution et sont renforcés avec le cuivre du bain. A savoir également que cette expérience, qui peut se vivre à deux ou en solo, nous plonge dans un univers olfactif en lien avec votre cocktail. Si vous optez pour un mojito, des citrons confits accompagneront votre moment détente alors que l’ananas sera l’ingrédient clef pour une pina colada. Au bout d’une petite trentaine de minutes, on ressort de la pièce ‘groggy » et encore sous l’effet des vapeurs d’eau chaude et… d’alcool.

 

L’Alpe d’Huez, préparer vos papilles !

Suite à cette petite mise en bouche, parlons de choses sérieuses : qu’est ce qu’on mange ce soir ? Pour répondre à cette question plusieurs choix s’offrent à nous et on vous partage notre petite sélection aux oignons. On vous a déjà parlé un peu plus tôt du Signal 2108 et dans le même esprit, on retrouve le restaurant Au puits des saveurs dans le quartier du Vieil Alpe.  De bons produits frais travaillés avec passion et deux spécialités : les bo-buns quand on a déjà mangé trop de raclettes (team fille) et les spécialités montagnardes quand on veut encore manger de la raclette (team garçon). Si l’envie de mets plus gastronomiques vous fait envie, on connaît une adresse à ne surtout pas louper car son jeune chef prometteur sait comment éveiller vos papilles. Repris par une toute nouvelle équipe, Le Génépi a fait peau neuve en 2021 pour mieux nous régaler. En effet, de l’amuse-bouche au dessert, on ressent la passion et le raffinement qui habite ce jeune chef de 22 ans ! Raffinement que l’on retrouve également dans la décoration de ce restaurant où une fois passé la porte d’entrée, on se retrouve plongé dans une ambiance cosy et chaleureuse avec un léger esprit montagnard pour nous rappeler que l’on est bien à la montagne. A quelques pas du restaurant Au puits des saveurs, Le Génépi est le restaurant incontournable pour se faire plaisir en famille, entre amis et même mieux, en amoureux.

 

Où dormir à l’Alpe d’Huez

Si votre esprit de convivialité ne vous quitte plus, rendez-vous au PopAlp Café pour partager quelques tapas revisités (salés et sucrés) autour d’un bon verre de vin, d’une bière ou d’un cocktail. Ce lieu est à la fois un bar, un café, un restaurant et un hôtel où l’on peut siroter sa boisson chaude (au passage le chocolat chaud est à tomber !) avec une crêpe pour le goûter, s’installer à 18h avec sa bière à la main et une assiette de tapas pour récupérer de sa journée sur les pistes et rejoindre sa chambre d’hôtel pour sombrer dans les bras de Morphée aussi vite que de tomber sous le charme de l’Alpe d’Huez, c’est-à-dire rapidement ! Si cet endroit nous laisse l’impression de pouvoir y rester toute la journée, c’est parce qu’il est accueillant et original. En effet, exit le mobilier en bois et les couleurs douces et chaudes, ici place à la couleur et à un hommage au Pop Art qui nous rappelle les œuvres de Roy Lichtenstein. Le décorateur, Fabrice Peltier a mixé avec brio œuvres d’art Pop Art et clins d’œil à l’Alpe d’Huez pour créer ce savant mélange de Pop Alp, qui confère à cet hôtel une déco atypique et colorée.

 

Pour clôturer ce week-end, quoi de mieux qu’un coucher de soleil et une descente à la frontale sur la Marcel’s Farm ? Pas grand chose mis à part le fait que nous avons rencontré un nouveau passionné de la station qui aime autant le ski que la photo, Bob Bruno, et qui a eu la gentillesse de nous accompagner en haut du Signal pour admirer les derniers rayons du soleil sur ce panorama à couper le souffle. L’Alpe d’Huez se pare de ses dernières lumières et laisse place aux premières étoiles dans le ciel et on vous partage un secret : on en a gardé quelques-unes dans nos yeux jusqu’à notre retour sur Grenoble 🙂

Conseils pratiques et liens

Où manger à l’Alpe d’Huez ?

Notre sélection de bonnes adresses pour se rassasier :

Quelles activités choisir ?

Petite sélection pour passer du bon temps à l’Alpe d’Huez:

Où dormir ?

Dans notre cas nous avons logé au Pop Alp qui offre une décoration très soignée, colorée, des prix attractifs et surtout un espace restaurant. Tapas extraordinaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.