Boucle du col Vert au Pas de l’Oeille dans le Vercors

Le Col Vert dans le Vercors est l’un des cols que nous voyons depuis notre fenêtre, qui offre une belle vue sur Grenoble, mais que l’on n’avait exploré qu’une seule fois… Alors, comme d’habitude nous nous levons tôt pour être dans les premiers à poser les pieds sur le chemin de randonnée et surtout mettre toutes nos chances de notre coté pour pouvoir apercevoir des bouquetins, chamois ou petites marmottes.

Le Col Vert par Prelenfrey

Pour accéder au Col Vert, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Habitant du côté grenoblois, nous avons opté pour un départ depuis Prelenfrey. Nous partons sous les nuages, la brume est basse, mais le début du chemin sur une piste forestière de 1,5 km se fait facilement. De quoi se mettre en jambe et se réveiller doucement, même si la fraîcheur du matin aide beaucoup sur ce point !

Nous en profitons pour tester notre nouvelle montre Polar Grit X et nous nous laissons guider (nous ferons un article à son sujet). Après ce départ sur un large chemin, elle nous indique alors un petit sentier qui monte sur la gauche. Nous voilà enfin sur un vrai terrain de randonnée. Nous avançons dans un sous-bois avant de rapidement en sortir et obtenir une vue à couper le souffle sur le bassin grenoblois et sur Saint-Paul de Varces.

Cependant, les nuages sont juste au dessus de nous et il ne nous tardera pas de les rattraper et de nous retrouver dans une petite brume qui cache par intermittence les rayons du soleil. Cette petite brume offre tout de même un spectacle incroyable : tomber nez à nez avec des bouquetins. Au vue du nombre de voiture sur le parking, nous devions être leur première rencontre de la journée. Après quelques photos,  nous reprenons le chemin en direction du Col Vert que nous apercevons dans la grisaille. Quelques minutes plus tard c’est au tour des marmottes de venir nous dire bonjour ;). La chance est avec nous malgré le temps. C’est toujours un instant merveilleux de rencontrer les habitants de la montagne.

Il ne nous faudra que quelques dizaines de minutes pour arriver au sommet, avec une vue exceptionnelle sur le Vercors, sous le soleil, et une vue sur la brume du coté de Grenoble. La chaîne du Vercors faisant barrière aux nuages matinaux. Un spectacle magnifique !
Il nous aura fallu un peu moins d’une heure pour atteindre le Col vert.

Nous hésitons alors à rentrer, mais le temps semblant s’améliorer, nous décidons de redescendre du coté de Villard de Lans (sans trop descendre quand même) pour traverser jusqu’au pas de l’Oeille.

 

Direction la Combe Charbonnière et le Pas de l’Oeille

Nous descendons en suivant les petits virages juste après le Col Vert en profitant de la vue sur le Vercors qui s’éveille. Nous arrivons alors à une bifurcation et prenons la direction complètement à gauche vers la Combe Charbonnière en restant sous la falaise. C’est cette dernière que nous indique la montre et nous partons alors sur ce magnifique petit chemin entre les champs. Nous évoluons alors entre ombre et soleil car la falaise nous cache encore de ce dernier à ce moment de la journée.

Derrière nous le Col Vert s’éloigne et devant nous notre objectif se montre au dessus de la station de Villard de Lans. Il faut compter une petite demi heure pour arriver jusqu’à la Combe Charbonnière.

Cette fois ci, on attaque la montée jusqu’au pas de l’Oeille. Nous prenons alors sur la gauche dans ce petit pierrier avant de ressortir entre les champs. Après un petit kilomètre de marche, des cornes dépassent dans l’horizon. Nous sortons alors un petit peu du sentier pour s’approcher des bouquetins qui attendent le soleil pour bronzer.

Nous les observons quelques minutes avant de reprendre le chemin en direction du Pas de l’Oeille que nous atteindrons 30 minutes plus tard.

Et là, le spectacle commence. La brume du coté de Grenoble est encore là, mais elle joue avec l’horizon et remonte dans le Pas de l’Oeille. Une magnifique mer de nuages et un troupeau d’une trentaine de bouquetins apparaissent devant nos yeux. Nous en profitons pour faire le plein de photos et surtout pique-niquer devant cette vue, et cette nature qui évolue devant nous.

Après presque une heure sur place, de nombreux marcheurs arrivent, il est midi. Nous décidons qu’il est temps pour nous de redescendre. Nous prenons alors le pierrier sous le Pas de l’Oeille pour effectuer une boucle. La descente est assez rude au début, mais très bien tracée. Nous croisons cette fois-ci quelques mouflons mais ces derniers ne se laisseront pas photographier.

Nous zigzaguons entre les cailloux avant d’atteindre une petite cabane. Le chemin se terminera alors en sous-bois. Il faut compter du Pas de l’Oeille, environ 1h-1h30 de descente pour revenir jusqu’au parking d’où nous sommes partis.

Nous espérons que cette article vous aura donné envie de découvrir ce magnifique coin du Vercors. Il est tout à fait possible de ne faire que le Col Vert ou que le Pas de l’Oeille mais également de partir du coté de Villard de Lans. Nous croisons les doigts pour que vous ayez autant de chance que nous pour apercevoir bouquetins, chamois et marmottes 🙂

 

 

4 thoughts on “Boucle du col Vert au Pas de l’Oeille dans le Vercors

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *