5 jours de roadtrip en Van dans le Puy de Dôme

5 jours de roadtrip en Van dans le Puy de Dôme

Vous cherchez une idée d’escapade pour une mise au vert ? Rien de tel qu’un petit tour au pays des Puys pendant quelques jours pour refaire le plein d’oxygène ! Nous profitons du week-end de l’ascension pour partir découvrir le Puy de Dôme en roadtrip en van.

Pour rappel, le détail des randonnées est à retrouver sur cet article : 6 idées randonnées dans le Puy de Dôme !

Jour 1: méandre de Queuille et Puy Pariou dans le Puy-de-Dôme

Après un départ très tôt en direction des Puys, nous faisons un premier stop rapide à Vichy pour se reposer, mais notre première pépite se trouve à Queuille, connu pour son célèbre méandre. Pour admirer ce point de vue, pas besoin de faire 3h de rando, juste quelques marches d’escalier à descendre en partant du parking de l’église du village et le tour est joué. La vue est incroyable et nous nous rendons très rapidement compte à quel point nous sommes petits face à cette immensité ! Nous y étions hors saison, il n’y avait pas trop de monde mais c’est un lieu assez fréquenté en temps normal.

Nous poursuivons notre route en se rapprochant de Clermont-Ferrand dans le but de rejoindre le sommet du Puy Pariou pour un coucher de soleil. Une fois garés sur le parking des Goules (où nous avons également dormis), nous prenons le chemin du Puy Pariou et de son panorama dans le but de profiter de la soirée et des dernières lueurs.

Même si ce dernier est un peu timide, nous profitons pleinement de la vue qu’offre le Puy, notamment sur le majestueux Puy de Dôme. Nous redescendons à la frontale pour regagner notre van et reprendre des forces avant la journée du lendemain.

 

Jour 2: Montpeyroux, Clermont Ferrand, Puy de  Vichatel, la Vache et L’assolas

En ce deuxième jour en Auvergne, le temps est assez mitigé ainsi nous en profitons pour visiter Montpeyroux, classé dans “les plus beaux villages de France”.

Ce village pittoresque qui tire son nom de “Mont pierreux” tient son charme grâce à la pierre omniprésente de cette région et que l’on retrouve dans les habitations, l’arkose. Le charme de ce village vous laissera facilement vous perdre dans son dédale de ruelles.

Nous poursuivons notre journée par un tour dans la ville de Clermont-Ferrand avec sa célèbre cathédrale et sa place de Jaude.

Pour terminer notre journée, où le soleil semble revenir parmi nous, nous décidons de partir à la découverte du Puy de Vichatel, de l’Assolas et de la Vache.

Cette balade d’une douzaine de kilomètres nous prépare à la journée du lendemain et à la boucle des cascades.

Jour 3 : Boucle des cascades au Mont Dore

Avant de s’atteler à cette randonnée de 20 bornes, nous croisons la route de François D’haene, présent sur la VVX (Volvic Volcanic Expérience). Quelques encouragements plus tard auprès de ces champions de l’endurance, nous partons gravir notre course du jour à savoir la boucle des cascades au départ de Mont-Dore.

Nous passons par la grande cascade avant de rejoindre le premier col de la journée, le col de la croix Saint-Robert, puis le Puy de l’Angle, le premier de la randonnée.

Quelques kilomètres plus tard, c’est au tour du Puy de Barbier, de Monne et de la Tâche de nous voir passer avant de rejoindre le second et dernier col de la randonnée, celui de la Croix Morand.

On profite du beau temps pour buller sur la terrasse du restaurant Le Buron du Col de la Croix Morand pour un instant fraîcheur. On en profite pour vous glisser que les truffades de cette maison valent le détour (nous sommes revenus le lendemain, juste pour l’occasion !)

Après s’être requinqués, nous reprenons notre chemin jusqu’à la cascade de Quereuilh, signe que la fin est proche et qu’on va bientôt pouvoir remplacer les chaussures de rando par les tongs. Une magnifique boucle que l’on vous conseille fortement si vous passez dans le coin. Les paysages y sont spectaculaires !

Nous terminons cette journée au lac de Servières pour profiter des dernières lueurs de la journée dans un cadre magique.

Jour 4: Lac de Guéry, roches Tuilière et lac Pavin

Ayant dormi à proximité du lac de Guéry, nous en profitons le lendemain matin pour prendre un peu de hauteur et se balader sur son plateau afin d’avoir une jolie vue sur son lac.

On en profite également pour nous arrêter en chemin aux Roches Tuilière et Sanadoire.

Après ces deux arrêts, nous prenons la route vers le lac Pavin, tout en passant jeter un œil à l’église de Saint-Nectaire et au château de Murol.

Nous arrivons au lac Pavin et ne perdons pas de temps pour partir à la découverte de son pourtour pour finir notre journée.

Jour 5 : Le Puy de Sancy et la vallée de Chaudefour !

Notre dernière journée en terres auvergnates se termine en apothéose avec l’un de ses lieux emblématiques : le Puy de Sancy. Pour atteindre ce sommet, nous partons de la vallée de Chaudefour avant de grimper jusqu’aux crêtes du Puy de Sancy.

Une fois le sommet atteint, en plein vent, nous redescendons par les escaliers jusqu’au pas de l’âne avant de reprendre le chemin vers la vallée de Chaudefour sans oublier d’admirer les rochers de Liadouze, la Dent de la Rancune, la Crête de Coq et du Moine.

Compter environ 16 km de marche et 900m de dénivelé+ pour braver le plus haut Puy d’Auvergne.

Pour info, le parking où nous nous sommes garés (celui de la Maison de la Réserve Naturelle) est payant.

Nous quittons les Puys d’Auvergne avec le plein d’oxygène, surtout en finissant par le Puy de Sancy qui décoiffe, et on peut vous confirmer que notre jauge de bonne humeur est bien passée au vert !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.