Les repas Lyophilisés

Vous êtes de plus en plus nombreux à nous demander notre avis sur les différents types d’équipements ou produits que nous utilisons lors de nos randonnées.
Il faut bien un début à tout, et vous commencez à bien nous connaître, l’alimentation et nous c’est une très très longue histoire d’amour. Quoi de mieux que des produits lyophilisés de la marque Voyager, que nous avons eu la chance de tester pendant notre roadtrip dans les Dolomites, pour inaugurer cette catégorie.

On vous l’accorde, nous avons bien pris le temps de digérer les repas lyophilisés car nous sortons cet article deux mois après les avoir dégustés. 

Pour nous c’était une grande première ! Car oui, il faut bien l’avouer, qui a déjà eu envie de manger un produit en poudre avec de l’eau ? Ce n’était pas vraiment une expérience qui nous attirait car nous sommes plutôt adeptes des plats de pâtes, du saucisson et des grands classiques du pique-nique traditionnel. 

Pour ceux qui ne connaissent pas les repas lyophilisés, le concept reste simple. Il s’agit d’un repas en “poudre” qu’il faut compléter par de l’eau chaude ou froide selon le type de repas, dans le but de réhydrater les aliments. 

La découverte du lyophilisé

Nous avions pour notre voyage un grand nombre de plats, petits-déjeuners et desserts. Le premier repas que nous avons dégusté était lors de notre bivouac au sommet de Seceda. Après une journée de 12h de route/visites/marche, on peut vous dire que l’on avait faim. Michael commençait presque à manger l’herbe autour de la tente… c’est pour dire.

Vu que l’on bivouaquait, nous avons évité de trop nous charger et c’est là que le lyophilisé s’est révélé très intéressant. D’abord, par son poids car le repas en lui même ne contient plus d’eau (ou presque, entre 1 et 5% selon les types de lyophilisation), et donc se transporte facilement, sans prendre trop de place dans le sac.

Le premier menu se composait d’un sachet de lentilles au jambon et un chili végétarien. 

Il ne faut pas plus de 5 minutes pour faire bouillir l’eau. Ensuite, le concept est simple, ouvrir le sachet, verser jusqu’au trait visible à l’intérieur, refermer le sachet selon le temps indiqué dessus, mélanger et déguster.

Et là… surprise ! On s’attendait à tout, mais alors pas du tout à apprécier autant un plat qui ne paye pas de mine au début. Niveau goût, on peut clairement mettre un 5/5 et pourtant on est plutôt difficile, surtout monsieur.
Niveau texture, finalement ce n’est pas choquant. Ce n’est pas de la purée, les aliments ont de la texture, et c’est très agréable en bouche.
C’était bon, très bon… En revanche, petite anecdote sur le chili, il faut aimer les plats épicés. 

Niveau portion, même après une grosse journée, cela tient au ventre. En revanche, il faut bien prévoir les bons repas lyophilisés. Certains apportent 400 calories, tandis que d’autres sont à 600, ce que nous avions pas fait la première fois. Du coup, Michael a eu un peu faim car nous n’avions pas bien fait attention aux apports caloriques et Michael s’est retrouvé avec le plus petit repas. Ce fut un mal pour un bien et l’a mis au régime, c’est parfait avant l’hiver.

La confirmation des repas Lyophilisés

Après ce premier test concluant, nous avons continué à manger les différents plats que Voyager nous avait envoyés durant notre séjour en Italie. Généralement, nous les dégustions en randonnée ou lors de nos étapes en camping. A chaque fois, la même surprise de découvrir le goût si proche de la recette traditionnelle. C’est impressionnant !

Concernant les petits-déjeuners, nous avions reçu deux types de mueslis. Un au chocolat et un autre aux fruits. Michael qui adore le chocolat, s’est occupé de tester cette recette. C’est le seul plat qu’il a finalement le moins “apprécié” car le chocolat était un peu trop fort selon lui et pour un premier repas matinal, le goût reste longtemps en bouche.

En revanche, niveau tenu au ventre rien à redire. Même pour partir 5h en rando, nous n’avions pas faim avant le déjeuner. Du coup c’est l’idéal.

Pour ce qui est des desserts, le domaine de prédilection de Coralie, nous en avions plusieurs comme un crumble pomme-banane, du riz au lait ou encore de la mousse au chocolat. Ici le goût est au rendez vous, mais la texture un peu moins. On retrouve tout de même le croustillant dans le crumble, par exemple, mais on reste moins proche de la recette initiale. On chipotte un peu car finalement, ces desserts ne se sont pas fait prier pour se faire manger mais nous trouvons que les plats sont mieux réussies que les desserts. 

Le point négatif des repas lyophilisés

A chaque nouvelle expérience, il faut toujours bien trouver un petit point négatif et dans le lyophilisé il est bien connu, il s’agit de l’eau. En effet, comme tous ceux qui font de la rando, du treck ou du bivouac, l’eau est l’élément le plus important. L’eau est nécessaire dans un besoin primaire, pour pouvoir s’hydrater. Dans le cas de repas lyophilisé il faut donc penser à en prendre plus (cela va de 200 à 400 ml d’eau par sachet). Du coup ce genre de repas, qui s’annonce être très pratique, ne correspondra pas forcément à toutes les situations. En effet, pour un repas complet pour deux avec dessert, on atteint presque 1.5l d’eau à ajouter en plus au sac à dos si aucun point d’eau ne se trouve sur le chemin.

Nous ne connaissons pour le moment que Voyager, avec qui nous avons découvert le repas lyophilisé et leur gamme de produits et ce fut une très belle expérience culinaire. Depuis, nous partons souvent avec ce genre de repas lors de nos bivouacs.

Pour finir, un petit point précis sur la gamme Voyager. Il faut savoir que c’est 100% français, que les ingrédients pour les plats proviennent de productions locales et que le sachet peut être incinéré dans le feu de camp. Et ça c’est un très bon point pour la partie écologique de nos sports ;).

N’hésitez pas à nous faire vos retours sur les produits lyophilisés, les produits Voyager si vous avez déjà eu la chance de les tester ou d’autres marques de repas lyophilisés que nous pourrons découvrir. Si vous souhaitez des tests spécifiques sur des produits/équipements en tout genre, n’hésitez pas à nous demander, nous nous ferons un plaisir de jouer les cobayes pour vous :). 

 

Liens utiles:

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

5 Replies to “Les repas Lyophilisés”

  1. 🤗 bel article. Bien écrit. Plutôt complet en information sur le sujet . La lecture était agréable. J’ai tout lu 😁. Merci pour le retour 👍
    Au plaisir de vous suivre !
    Sandy

    1. Merci beaucoup pour ce retour ;).

  2. je n’ ai jamais osè tester des repas lyophilisés et votre article me donne envie d’essayer
    merci pour votre témoignage
    Sylvie

    1. Oui il faut tester car c’est vraiment une agréable suprise et des plats quand même super pratique.

  3. J’utilise systématiquement ce type de solution pour le diner lors de randos en autonomie.
    Le surpoids de l’eau n’est pas un problème : pas lus lourd que l’aliment non lyophilisé. Et en général, on trouve de l’eau au moins tous les 2 jours (j’organiser les itinéraires pour avoir de l’eau une fois par jour au moins).
    Même ceux de Décathlon sont très corrects.
    Je les utilise seulement pour le diner. Dans la journée, chauffer l’eau n’est pas toujours pratique, alors saucissons, pains spéciaux, fromage (type gruyère, cela se garde très bien), barres de céréales, gâteaux secs, fruits secs, etc…
    Et au déjeuner, céréales classiques, biscuits, café ou thé….

Laisser un commentaire