Randonnée en boucle par le lac des vaches, le lac long, le lac rond et col de la Vanoise

Randonnée en boucle par le lac des vaches, le lac long, le lac rond et col de la Vanoise

En ce mois de novembre, nous vous proposons une magnifique boucle au dessus de Pralognan-la-Vanoise en Savoie, dans le massif de la Vanoise. Une boucle de 4 lacs dans un cadre magnifique avec un décor automnal. Que demander de plus ?

Cette randonnée reste une référence dans le secteur car elle commence par le lac des vaches. Un lac que l’on voit très souvent du fait de son passage à gué qui le traverse ! Comptez 12 km et environ 880m de dénivelé pour venir à bout de la boucle !

Une première étape par le lac des Vaches

Pour accéder au départ de cette randonnée, il faut prendre la route depuis Pralognan jusqu’au parking des Fontanettes. La première partie n’est pas forcément la plus excitante, du fait d’un départ d’un parking de télésiège que nous allons suivre sur une bonne partie, entre pistes de ski et forêt.

Nous arrivons rapidement au chalet et juste derrière celui-ci s’élève l’Aiguille de la Vanoise. Dominant la vallée, mais aussi et surtout le lac des vaches qui se trouve environ 300 m plus haut que le refuge.

Au mois d’octobre ou de novembre, si votre objectif est de photographier le lac au soleil, ne venez pas trop tôt car l’ombre de l’Aiguille recouvre le lac jusqu’à l’après-midi. Selon la saison et la quantité de pluie qu’il y a eu, le lac des vaches peut se retrouver soit à sec, soit avec un trop plein d’eau. Si vous vous retrouvez dans la deuxième catégorie, vous ne pourrez donc pas traverser sur le petit chemin en pierre qui le traverse et le caractérise. Il faudra donc le contourner.

Direction le lac Long et le col de la Vanoise

Après avoir profité du lac, il est temps de repartir en direction du col de la Vanoise. Le plus dur est fait car il faut un peu moins de 200 m de dénivelé pour atteindre le lac Long. Un dernier effort à fournir !
Selon les années et la pluviométrie, les lacs sont plus ou moins remplis et lors de notre passage au lac Long, la pluie n’était pas tombée depuis quelques jours. On en a donc déduit que c’était pour une de ces raisons, que ce dernier n’ait pas pu nous offrir son meilleur profil.

Il manquait, en effet, plus de la moitié de sa surface en eau. En revanche, ce manque d’eau apportait une impression lunaire et d’un autre monde avec le fond du lac sableux et grisâtre apparent et sur lequel nous avions marché tel des astronautes.

Le tour du lac est possible, quelle que soit la saison, et offre une vue différente sur l’Aiguille de la Vanoise et au loin sur le refuge du col de la Vanoise, qui est la prochaine étape sur le parcours !

Un refuge assez récent qui saura vous accueillir et surtout un lieu pour boire une petite bière avant de redescendre (en pleine saison bien sûr !).

 

Le lac Rond

 

Une fois au refuge, un petit détour vers le lac Rond s’impose avant de redescendre. Celui-ci se trouve à même pas 500 m à pied du refuge et offre une image incroyable par le cadre et sa couleur impressionnante ! Certes, il manquait un petit peu d’eau mais le contraste des couleurs du lac et du paysage automnal/premières neiges était juste parfait. Nous en avons profité pour effectuer la pause repas face à cette vue plus qu’incroyable.

Nous avons également croisé pas mal de randonneurs mais surtout un magnifique chien au look de renard qui se camouflait dans l’herbe et n’avait qu’une envie : découvrir chaque mètre carré de cet endroit.

Le retour sur Pralognan

La descente s’effectue par le côté gauche au niveau du refuge en prenant la direction du lac des Assiettes, enfin de ce qu’il en reste car au moment de notre passage, plus aucune trace d’eau… On se retrouve en revanche sous l’Aiguille de la Vanoise qui ressemble beaucoup moins à une aiguille. C’est de ce coté pour les plus acharnés et surtout équipés, qu’il est possible de monter jusqu’à son sommet et d’y traverser les crêtes.

La descente se fait de plus en plus raide sur un petit chemin en zigzag après le lac des Assiettes.  Au bout d’un moment une intersection se présente : une descente plutôt raide sur la gauche ou une remontée vers la droite pour rejoindre la crête avant de redescendre vers le chalet croisé à la montée.

Dans notre cas nous avons opté pour le chemin de droite qui remonte pour retrouver le chemin de l’allée car un panneau indiquait que le sentier de gauche était déconseillé .

Une fois le chalet atteint, il suffit de reprendre le chemin du début de journée.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.